Vous êtes ici : Accueil > Jeunes docteurs > Anne-Claire Sanz-Gavillon
  • Anne-Claire Sanz-Gavillon

    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Jeune Docteur

     

    Domaine :

    études hispaniques / études de genre

     

    Titre de la thèse :

    La violence de genre dans les rapports amoureux en Espagne et au Chili (1931-2004) : élaboration discursive d’un problème social et politique dans le contexte dictatorial et post-dictatorial

     

    Année de soutenance de thèse :

    2016

     

    Résumé de thèse :

    La thèse La violence de genre dans les rapports amoureux en Espagne et au Chili (1931-2004) : élaboration discursive d’un problème social et politique dans le contexte dictatorial et post-dictatorial explore le terreau culturel sur lequel se sont construites, en Espagne et au Chili, les différentes représentations de la violence contre les femmes dans le couple, au XXe siècle. La lutte contre ce problème y a acquis une grande visibilité politique et médiatique ; pourtant, la reconnaissance par les acteurs publics de ce problème n’allait pas de soi dans ces pays de culture patriarcale, où les stéréotypes et les inégalités fondées sur le sexe ont été, jusqu’à une date récente, érigés en normes juridiques, politiques, et sociales. Nous postulons que le contexte dictatorial a conduit à une brutalisation des rapports sociaux, notamment des rapports de genre. L’omniprésence d’une violence politique genrée et la réarticulation d’un discours de genre traditionnel, ont d’une part, favorisé la restauration d’un ordre de genre qui légitime et invisibilise la violence s’exerçant dans le cadre de relations amoureuses et, d’autre part, interrompu l’effort de conceptualisation de ce phénomène entrepris, dans les deux pays étudiés par des femmes engagées pour l’émancipation féminine. Dans le contexte dictatorial et post-dictatorial, les mouvements féministes analysent la violence de genre comme un problème social et politique, produit d’un système normatif qui a favorisé l’instauration et la naturalisation d’un rapport hiérarchisé de pouvoir et de domination entre hommes et femmes. Nous interrogeons les modalités et temporalités différentes qui s’observent dans les deux pays étudiés.

     

    Directeur/trice(s) de recherche :

    Mercedes Yusta Rodrigo

     

    Contact :

    acsanz@hotmail.fr

     

     

     I. Enseignement

     

    2014-2016 Attachée temporaire d’enseignement et de recherche à temps plein (384h) 

    Département d’espagnol, Université Paris 8 

    Cours de LANSAD, de langue écrite/orale et d’histoire contemporaine Espagne/ Amérique latine, niveau licence.

     

    2013-2014 Visiting Teacher Assistant (135h) 

    Romance Studies Department, Cornell University (NY, USA)

     

    2010-2013 Doctorante contractuelle avec mission d’enseignement (192h)

    Département d’espagnol, Université Paris 8 

    Cours de LANSAD et de langue écrite/orale, niveau licence.

     


    II. Publications et interventions scientifiques (sélection)

     

    OS : Ouvrages scientifiques (y compris les éditions critiques et les traductions scientifiques)

     

    « Conceptualización de la violencia de género en las relaciones íntimas como problema público en contextos postdictatoriales. Estudio comparado de los casos españoles y chilenos. ». Ignacio Peiró Martín et Carmen Frías Corredor (eds). Políticas del pasado y narrativas de la nación. Representaciones de la Historia en la España contemporánea. Zaragoza : Prensas Universitarias, 2016, pp. 107-117.

     

    ACL : Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture

     

    « La compréhension des violences faites aux femmes comme problème public dans un contexte post-dictatorial : étude comparée des cas espagnol et chilien ». Article co-écrit avec Fabiola Miranda-Pérez. Enfances, Familles, Générations [En ligne] 22 (2015).

     

    C-INV : Conférences données à l’invitation du comité d’organisation dans un congrès national ou international

     

    « Pensar la violencia de género dentro de la pareja en tiempos de dictadura y transición, una mirada hacia la elaboración de los discursos feministas en España y Chile », Séminaire de recherches féministes de la faculté de philosophie et lettres Las violencias contra las mujeres. Representaciones y resistencias en la historia, el arte, el lenguaje y el pensamiento. Université de Saragosse (Espagne), 17-18 novembre 2016.

     

    C-ACTI : Communications avec actes dans un congrès international

     

    « La publication de presse comme forme d’engagement féministe et politique, l’exemple de la revue Vindicación Feminista, Espagne (1976-1979) ». Karine Bergès et al. (dir). Militantes, résistantes, citoyennes. L’engagement politique des femmes aux XXe et XXIe siècles. Presses universitaires de Rennes, 2015, pp. 215-232.

     

    « ¡Democracia en el país y en la casa ! Mouvement des femmes et conceptualisation de la violence de genre dans le Chili de Pinochet ». Actes du colloque international, Femmes dans les Amériques. Féminismes, études de genre et identités de genre dans les Amériques, XIXe et XXe siècles. Université d’Aix en Provence, 4-6 décembre 2013. Nuevo Mundo, mundos nuevos [En ligne].

     

    C-COM : Communications orales sans actes dans un congrès international ou national

     

    « Penser en temps de crise politique : (ré)élaborations discursives féminines et féministes autour de la violence pendant la dictature de Pinochet ». Journée des doctorants du laboratoire d’études romanes La crise du sujet/le sujet de la crise, Université Paris 8, 14 octobre 2016.

     

     

    « Los nombres de la violencia. Las expresiones violencia de género y violencia intrafamiliar en las legislaciones española y chilena ». Colloque international Violencia de Género : Intersecciones. Instituto Internacional de Sociología Jurídica de Oñati (Espagne), 10-12 juillet 2013.

     

    « Mercedes Formica, un engagement féministe au sein de la phalange ? ». Journée des doctorants du Département d’Etudes féminines/Etudes de genre, Université Paris 8, 17 mai 2013.

     

    « Chiliennes, vers une citoyenneté de plein droit ? ». Colloque international Construction de l’Etatnation et résistances au Chili : de l’indépendance au Front Populaire. Universités Paris 8/Paris 10, 9-10 juin 2011.

     

     

    Télécharger CV complet

    PDF - 130.9 ko
    CV Anne-Claire Sanz-Gavillon

     

     

     

     

     

     

     

    (Dernière mise à jour le 26/01/2017)

    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page