Vous êtes ici : Accueil > Titulaires > Camillo Faverzani (MCF HDR)
  • Camillo Faverzani (MCF HDR)

    • {id_article=#ENV{id_article}}
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Maître de conférences en études italiennes

    Habilité à diriger des recherches

    Domaine :

    études italiennes
     

    Contact :

    camillo.faverzani@univ-paris8.fr

     

    Encadrement de recherche

     

    Direction de thèses

     
    Thèses soutenues

     

    Dario Lanfranca, L’autonomie politique en Sicile entre nationalisme et mafia dans les documents historiques et les textes littéraires, 9 décembre 2013

     

    Margherita Ranaldo, La ville et l’imaginaire littéraire. Lectures géo-critiques de Naples, 20 avril 2016 (cotutelle avec Carlo Vecce, Université de Naples-L’Orientale)

     

    Thèses en cours

     

    Giuseppe Barbaro, De l’Opera à l’Opra : étude des adaptations des livrets à la scène du théâtre pour marionnettes entre le XVIIe et le XIXe siècle

     

    Alessandro Busdon, Les symboles, les névroses, les dénonciations des films d’Elio Petri. Un regard sur la société italienne (1960-1970)

     

    Jean-Jacques Hanine-Roussel, Les interprètes de l’opéra italien (1950-1970)

     

    Irene Loddo, Livrets d’opéra d’ascendance française mis en musique par Giacomo Puccini : construction de genre et imaginaire partagé entre France et Italie

     

    Mirco Michelon, Sanguineti code : étude dans le cœur du labyrinthe du clerc intellectuel

     

    Giovanni Antonio Murgia, La Bible dans les livrets italiens du XIXe siècle depuis la naissance des opéras de Carême napolitains jusqu’aux instances du Movimento Ceciliano

     

    Ines Slimane, Les œuvres de Renata Vigan : une recherche de l’identité féminine

     

    Valorisation de la recherche (sélection 2012-2017)

     

    Responsabilités scientifiques

     

    Membre du Conseil du Laboratoire d’Études Romanes (EA4385)

     

    Membre du Conseil Scientifique du Labex Arts et Médiations Humaines

     

    Membre élu (titulaire) du Conseil National des Université (14e section) (2011-2015)

     

    Membre du jury du Prix littéraire Vittorio Bodini (Italie)

     

    Évaluateur de projets de recherche pour le Ministère italien de l’Instruction, de l’Université et de la Recherche

     

    Évaluateur de projets de recherche pour le Fund for Scientific Research-FNRS (Belgique)

     

    Évaluateur de projets de recherche pour la Ville de Paris

     

    Évaluateur de projets de recherche pour l’École doctorale "Cognition, Langage, Interaction"-UMR 7023, Laboratoire SFL, Équipes LaGraM et LCA

     

    Évaluateur de publication pour Firenze University Press

     

    Évaluateur de publication pour les Presses de l’Université Paris-Sorbonne

     

    Évaluateur de publication pour la revue « Narrativa » (Presses Universitaires de Paris Ouest)

     

    Responsabilités de recherche

     

    Membre du comité de rédaction de la collection « Travaux et Documents » (Université Paris 8–Saint-Denis)

     

    Membre du comité de rédaction de la collection « Biblioteca di studi di filologia moderna », collection Open Access du Dipartimento di Lingue, Letterature e Studi Interculturali de l’Università di Firenze (Firenze University press)

     

    Membre du comité de rédaction de la revue « La Torre di Babele. Rivista di letteratura e linguistica », publication du Dipartimento di Lingue e Letterature Straniere de la Facoltà di Lettere e Filosofia de l’Università di Parma

     

    Membre du comité de rédaction de la revue « Quaderni camilleriani di “Rhesis” » (Università degli Studi di Cagliari)

     

    Direction de projets

     

    Mythe et Opéra, séminaires mensuels (Université Paris 8-Institut National d’Histoire de l’Art, année universitaire 2011-2012)

     

    L’Antiquité et l’Opéra, séminaires mensuels (Université Paris 8-Institut National d’Histoire de l’Art, programme des séances de l’année universitaire 2012-2013)

    http://www.etudes-romanes.univ-paris8.fr/spip.php?article1312

     

    La Renaissance et l’Opéra, séminaires mensuels (Université Paris 8-Institut National d’Histoire de l’Art, programme des séances des années universitaires 2013-2014/2014-2015)

    http://www.etudes-romanes.univ-paris8.fr/?Interactions-des-codes-de-creation-1361

     

    Shakespeare et l’Opéra, séminaires mensuels (Université Paris 8-Institut National d’Histoire de l’Art-École Normale Supérieure, programme des séances des années universitaires 2014-2015/2015-2016)

    http://www.etudes-romanes.univ-paris8.fr/?Shakespeare-et-l-opera-programme-1402

     

    Les Romantiques et l’Opéra, séminaires mensuels (Université Paris 8-École Normale Supérieure, programme des séances des années universitaires 2015-2016/2016-2017)

    http://www.etudes-romanes.univ-paris8.fr/?Projet-de-recherche-les

    http://www.etudes-romanes.univ-paris8.fr/?Shakespeare-et-l-opera-2016-2017

     

    Colloques et journées d’études

     

    Les capitales méditerranéennes de la culture (I) Naples, lieu de convergences : circulation des langues et des arts en Méditerranée, colloque international (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 15-17 novembre 2012)

    http://www.univ-paris8.fr/Naples-lieu-de-convergences

     

    Verdi narrateur, colloque international (Université Paris 8-Institut National d’Histoire de l’Art, 23-26 octobre 2013)

    http://www.univ-paris8.fr/Verdi-narrateur

     

    Camilleri, la mafia et la ‘questione siciliana’, journée d’étude (Université Paris 8, 6 novembre 2015)

    http://www.etudes-romanes.univ-paris8.fr/?Journee-d-etudes-Camilleri-la

     

    Romanticismo o romanticismi ? Diverse visioni di un’epoca, Università degli Studi di Roma 2-Tor Vergata(Dipartimento di Studi Letterari, Filosofici e di Storia dell’Art-Laboratorio di Estetica ed Interpretazione musicaleen collaboration avec le Laboratoire d’Études Romanes-Université Paris 8), 12 mai 2016.

     

    Participation aux jurys de soutenance de thèse de Doctorat

     

    Laure-Hélène Sacco, L’opéra à l’épreuve du cinéma, sous la direction de Myriam Tanant, Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, 16 octobre 2012 (rapporteur).

     

    Christine Resche, Le symbolisme des quatre éléments primordiaux et les figures du temps : de la dramaturgie européenne aux livrets de Verdi / Il simbolismo dei quattro elementi primordiali e le figure del tempo : dalla drammaturgia europea ai libretti di Verdi, sous la direction de Gérard Loubinoux et Luisa Avellini, Université Franco-italienne Université “Blaise Pascal”-Clermont 2 / Università degli Studi di Bologna), 3 décembre 2012 (rapporteur).

     

    Fanny Eouzan, Le fou et la magicienne. Réécritures de l’Arioste à l’opéra (1625-1796), sous la direction de Perle Abbrugiati, Aix-Marseille Université, 17 juin 2013 (rapporteur).

     

    Olivia Vitelli, Jeux de miroirs.Texte, musique et scène dans les opéras de Gioacchino Rossini, sous la direction de Pérette-Cécile Buffaria, Université de Nancy, 17 novembre 2014 (rapporteur).

     

    Carolina Fucci, La cattiva strada, sous la direction de Christophe Mileschi et Mirco Dondi, Université Paris Ouest Nanterre La Défense / Università degli Studi di Bologna, 6 juin 2015 (rapporteur ; président du jury).

     

    Simone Rebora, Histories/Histoires del XIX secolo. Percorsi nella letteratura italiana, Università degli Studi di Verona, 16 juin 2016.

     

    Pınar Özütemiz, The Concept of Archival Quality in Orhan Pamuk’s The Museum of Innocence,Università degli Studi di Verona, 16 juin 2016.

     

    Graziano Tassi, La capitale du « miracle économique » italien : Milan et ses représentations entre littérature et cinéma (1955-1965), sous la direction de Christophe Mileschi, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 9 décembre 2016 (rapporteur).

     

    Publications et interventions scientifiques (sélection 2012-2017)

     

    Edition d’ouvrages collectifs

     

    L’Opéra ou le Triomphe des Reines. Tragédie et Opéra. Séminaires 2010-2011 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Saint-Denis, Université Paris 8, 2012, « Travaux et Documents », 53, 246 pp.

     

    Les contre-ut de la Sibylle. Mythe et Opéra. Séminaires « L’Opéra narrateur » 2011-2012 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Saint-Denis, Université Paris 8, 2013, « Travaux et Documents », 56, 250 pp.

     

    Part[h]enope, Naples et les arts / Napoli e le arti. Actes du projet « Les capitales méditerranéennes de la culture » (Pôle Méditerranée-Université Paris 8). Journée d’étude « Naples capitale des arts » (Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 19 novembre 2011). Colloque international « Naples, lieu de convergences : circulation des langues et des arts en Méditerranée » (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 15-17 novembre 2012) (édition), Bern, Peter Lang, 2013, « Liminaires – Passages interculturels », XIV-454 pp.

     

    Euterpe et l’Empereur. L’Antiquité et l’Opéra. Séminaires « L’Opéra narrateur » 2012-2013 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Saint-Denis, Université Paris 8, 2014, « Travaux et Documents », 58, 208 pp.

     

    La vera storia ci narra. Verdi narrateur / Verdi narratore. Actes du colloque international (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 23-26 octobre 2013), Lucca, LIM, 2014, XXII-584 pp.

     

    Sì canta l’empia… Renaissance et Opéra / Rinascimento e Opera. Séminaires / Seminari « L’Opéra narrateur » 2013-2014 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Lucca, LIM, 2016, XX-422 pp.

     

    La storia, le storie. Camilleri, la mafia e la questione siciliana (édition), Cagliari, Università degli Studi di Cagliari, 2016, « Le collane di Rhesis. Quaderni Camilleriani », 2, 70 pp.

     

    Ouvrages scientifiques

     

    Ginevra e il cardinale. Libretti italiani da Salieri a Ponchielli, prefazione di Vittorio Coletti, postfazione di Marco Beghelli, Lucca, LIM, 2015, XXIV-460 pp.

     

    Articles

     

    L’antre psychédélique de Trophonius, lieu dramaturgique de l’infléchissement des conventions musicales, in Lieux bizarres, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2012, pp. 167-189.

     

    Sur les pas de Racine : les deux “Fedra” de Luigi Romanelli pour Ferdinando Orlandi et Giovanni Simone Mayr, in L’Opéra ou le Triomphe des Reines. Tragédie et Opéra. Séminaires 2010-2011 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Saint-Denis, Université Paris 8, 2012, « Travaux et Documents », 53, pp. 67-94.

     

    « …ira pietatem fugat / iramque pietas... », ou lorsque, se taisant Hadès, Ilithye n’a de cesse d’enfanter Thanatos : Médée héroïne de l’opéra italien au XIXe siècle, « Cahiers d’études romanes », 27/1 (2013), pp. 143-171.

     

    L’autre Norma, ou une face cachée du néoclassicisme opératique napolitain, in Part[h]enope, Naples et les arts / Napoli e le arti. Actes du projet « Les capitales méditerranéennes de la culture » (Pôle Méditerranée-Université Paris 8). Journée d’étude Naples capitale des arts (Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 19 novembre 2011). Colloque international « Naples, lieu de convergences : circulation des langues et des arts en Méditerranée » (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 15-17 novembre 2012), Bern, Peter Lang, « Liminaires – Passages interculturels », 2013, pp. 89-110.

     

    Traduire la mort d’Achille, traduire la fin d’Ilion : “Ecuba” de Nicola Antonio Manfroce, in Les contre-ut de la Sibylle. Mythe et Opéra. Séminaires « L’Opéra narrateur » 2011-2012 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Saint-Denis, Université Paris 8, « Travaux et Documents », 2013, 56, pp. 113-135.

     

    “Ravvicinare alla grand’epoca antica la non men grande epoca presente” Felice Romani critique artistico-théâtral, in L’Histoire derrière le rideau. Écritures scéniques du Risorgimento, Presses universitaires de Rennes, « Le Spectaculaire », 2013, pp. 73-90.

     

    Du “Duc d’Albe” aux “Vêpres siciliennes” : métamorphoses d’un livret, in La vera storia ci narra. Verdi narrateur / Verdi narratore. Actes du colloque international (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 23-26 octobre 2013), Lucca, Libreria Musicale Italiana, 2014, pp. 249-265.

     

    Que Mars faisant de Rome une seconde Troie / Donne aux Carthaginois tes richesses en proie ». La “Sofonisba” opératique de Ferdinando Paër et Domenico Rossetti, aboutissement d’une adaptation ?, in Euterpe et l’Empereur. L’Antiquité et l’Opéra. Séminaires « L’Opéra narrateur » 2012-2013 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Saint-Denis, Université Paris 8, « Travaux et Documents », 58, 2014, pp. 141-160.

     

    « Notre goût, qui à soi est si souvent contraire, / Ne goûtera l’amer doux ni la douceur amère ». Entre légende et poésie : lecture de la “Saffo” opératique de Giovanni Pacini (1840), in Afinidades electivas. El poeta-isla y las poéticas homoeróticas, Alicante, Instituto Alicantino de Cultura Juan Gil-Albert, 2014, « Colectiva », pp. 75-92.

     

    “Ginevra di Scozia” di Gaetano Rossi per Giovanni Simone Mayr, o il caso empio e tristo del cavalier che avea troppo visto, in Scrittori in musica. I classici italiani nel melodramma tra Seicento e Novecento, Roma, Bulzoni, « Studi (e testi) italiani », 2015, 36, pp. 161-178.

     

    Maria Callas, égérie du monde culturel italien des années 1950-1970, postface à Jean-Jacques Hanine-Roussel, Maria Callas, Paris, Carpentier, 2015, pp. 639-641.

    « Poiché poeta lo farà tal vino ». Postfazione, in Dizionario donizettiano, Lucca, LIM, 2016, pp. 549-552.

     

    L’opéra dans l’opéra : actualité de “L’opera seria” (1769) de Florian Leopold Gassmann, in La Scène en miroir : métathéâtres italiens. Études en l’honneur de Françoise Decroisette, Paris, Garnier, 2016, pp. 111-129.

     

    “Ginevra di Scozia” de Gaetano Rossi pour Giovanni Simone Mayr, ou le cas impie et triste du chevalier qui avait trop vu, in Sì canta l’empia. Renaissance et Opéra / Rinascimento e Opera. Séminaires « L’Opéra narrateur » 2013-2014 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art), Lucca, LIM, 2016, pp. 87-110.

     

    Dernières et prochaines participations à des colloques

     

    Tradurre la morte d’Achille, tradurre la distruzione d’Ilio : “Ecuba” di Nicola Antonio Manfroce, in Poetiche del ritmo. L’invenzione del soggetto fra letteratura e traduzione” (Sassari, Università degli Studi di Sassari, 20-21 aprile 2015).

     

    Il sogno mancato di Giuseppe Verdi ? Il Re Lear di Antonio Ghislanzoni per Antonio Cagnoni, in Cervantes e Shakespeare (1616-2016), traduzioni, ricezioni e rivisitazioni” (Bergamo, Unbiversità degli Studi di Bergano, 11-12 novembre 2016).

     

    Non solo Armida : “Sofronia ed Olindo” di Gaetano Andreozzi su libretto di Carlo Sernicola,un adattamento musicale meno noto della “Gerusalemme liberata”, in “Torquato Tasso” (Milano, Accademia Ambrogiana, 3-4 maggio 2017).

     

    Publications en cours

     

    The Lark and the Nigthingale. Shakespeare et l’Opéra / Shakespeare e l’Opera. Séminaires / Seminari « L’Opéra narrateur » 2014-2015 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, École Normale Supérieure-Paris, Institut National d’Histoirede l’Art) (édition), Lucca, LIM, 2017, XXII-408 pp. (épreuves).

     

    Le rêve irréalisé de Giuseppe Verdi ? Le Re Lear”d’Antonio Ghislanzoni pour Antonio Cagnoni, in The Lark and the Nigthingale. Shakespeare et l’Opéra / Shakespeare e l’Opera. Séminaires / Seminari « L’Opéra narrateur » 2014-2015 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoirede l’Art), Lucca, LIM, 2017, 3-20 pp. (épreuves).

     

    From “Duc d’Albe” aux “Vêpres siciliennes” : Metamorphoses of a Libretto, in John Deredita, Verdi’s Libretti from Source to Stage, London, Toccata Press.

     

    Mater dolorosa, ottocentistica lacrimosa : il caso della “Ines de Castro” di Salvatore Cammarano per Giuseppe Persiani, in Stabat mater. Immagini e sequenze nel moderno, Firenze, Firenze University Press.

     

    Conférences

     

    Traduire la mort d’Achille, traduire la fin d’Ilion : “Ecuba” de Nicola Antonio Manfroce, dans le cadre du séminaire Mythe et Opéra, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 10 mars 2012.

     

    L’après Cherubini : Médée héroïne de l’opéra italien au XIXe siècle, dans le cadre du séminaire Mythe et Opéra, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 27 octobre 2012.

     

    Entre Histoire et légende : un visage pour la “Saffo” opératique de Giovanni Pacini (1840), dans le cadre du séminaire l’Antiquité et l’Opéra, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 23 novembre 2013.

     

    « Que Mars faisant de Rome une seconde Troie / Donne aux Carthaginois tes richesses en proie ». La “Sofonisba” opératique de Ferdinando Paër et Domenico Rossetti, aboutissement d’une adaptation ?, dans le cadre du séminaire l’Antiquité et l’Opéra, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 23 mars 2013.

     

    Le traitement de l’Histoire de l’Antiquité dans le contexte du néoclassicisme musical napolitain (1800-1840) : encore quelques réflexions sur “Fausta” de Gaetano Donizetti, dans le cadre du séminaire l’Antiquité et l’Opéra, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 20 avril 2013.

     

    Carlos Saura,Io, Don Giovanni”, les mémoires de Lorenzo Da Ponte à l’écran, Aix-en-Provence, Centre Aixois d’Études romanes (Mémoire/Mémoires)-Maison de la Recherche, 16 juin 2014.

     

    “Ginevra di Scozia” de Gaetano Rossi pour Giovanni Simone Mayr, ou le cas impie et triste du chevalier qui avait trop vu, dans le cadre du séminaire la Renaissance et l’Opéra, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 11 octobre 2014.

     

    Christophe Colomb, héros d’opéra en France et en Italie entre XIXe et XXe siècles, dans le cadre du séminaire la Renaissance et l’Opéra, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 6 décembre 2014.

     

    Esotismi verdiani, Bergamo, Università degli Studi di Bergamo, 9 mars 2015.

     

    Le rêve irréalisé de Giuseppe Verdi ? Sur le “Re Lear” d’Antonio Ghislanzoni pour Antonio Cagnoni, Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 30 mai 2015.

     

    Il mito di don Giovanni tra autobiografia, libretto e opera : dalle “Memorie” di Da Ponte al film “Io, don Giovanni” di Carlos Saura, Napoli, Università degli Studi di Napoli-L’Orientale, 19 avril 2016.

     

    Spazio urbano e illaginario letterario, Napoli, Università degli Studi di Napoli-L’Orientale, 20 avril 2016.

     

    L’opera italiana e la drammaturgia, Università degli Studi di Roma 2-Tor Vergata(Dipartimento di Studi Letterari, Filosofici e di Storia dell’Art-Laboratorio di Estetica ed Interpretazione musicaleen collaboration avec le Laboratoire d’Études Romanes-Université Paris 8), 12 mai 2016.

     

    Politica culturale dell’Italia in campo musicale, Master 1 du Master médiation, expertise, valorisation internationale, Université de Nantes, 3 novembre 2016.

     

    Séminaires de formation doctorale

     

    Le mythe de Rome dans les livrets d’opéra du XVIIIe au début du XXe siècle, Doctorat international de littérature et philologie italiennes (Universités de Florence, de Paris-Sorbonne, de Bonn), Université de Florence, 12 avril 2013.

     

    Il gobbo e la diva : Eugenio Montale e l’operistica (canto, narrativa e critica), Doctorat de philologie, littérature italienne et linguistique, Université de Florence, 9 mai 2014.

     

    Il mito di don Giovanni tra autobiografia, libretto e opera : dalle “Memorie” di Da Ponte al film “Io, don Giovanni” di Carlos Saura, Doctorat international en langues, littératures et cultures comparées (Universités de Florence, de Paris-Sorbonne et de Bonn), Université de Florence, 26 mars 2015.

     

    Noi facemmo ambedue un sogno strano” : qualche considerazione sulla componente onirica nella librettistica ottocentesca, Doctorat international en langues, littératures et cultures comparées (Universités de Florence, de Paris-Sorbonne et de Bonn), Université de Florence, 14 avril 2016.

     

     

     

    Télécharger CV complet

    PDF - 600.6 ko
    CV Camillo Faverzani

     

     

     

     

     

     

     

    (Dernière mise à jour le 20/01/2017)

     

    • {id_article=#ENV{id_article}}
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page