Vous êtes ici : Accueil > Axes > Axes de spécialité > Langages et savoirs de l’Eglise et (...)
  • Langages et savoirs de l’Eglise et de l’Etat XVe-XVIIe siècles (Espagne, (...)

    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Langages et savoirs de l’Eglise et de l’Etat XVe-XVIIe siècles (Espagne, Italie)

     

    Responsables :

     

    Domaine :

    • Histoire, politique, littérature religion XVe-XVIIe siècles (Espagne, Italie).
     
    Dans cet axe, fondé sur la rencontre des recherches sur la pensée politique et l’histoire religieuse des aires espagnoles et italiennes, est revendiquée l’utilisation conjointe des outils et méthodes de l’histoire, de l’analyse littéraire et de l’analyse linguistique et traductologique, de la théorie de la réception et de l’analyse du discours. Il affirme donc sa vocation radicalement transversale et compte bien continuer à la développer de façon encore plus large, dans le cadre d’une collaboration plus structurelle et plus suivie avec les équipes hispanistes et italianistes de Paris III qui travaillent sur la même période, réunies au sein du LECEMO, et dans la poursuite des travaux en commun avec les italianistes de l’UMR plurisdisciplinaire 5206 Triangle : actions discours et pensée politiques et économiques (ENS de Lyon et PRES Université de Lyon).
    Au cœur de ces recherches, l’attention à la langue en situation conduira d’abord à questionner à la fois les formes de transmission des langages de l’Etat et de l’Eglise différenciées dans l’une et l’autre péninsule, mais aussi inscrites dans une circulation permanente des hommes et des mots entre Espagne et Italie, portée entre autres par la conjoncture des Guerres d’Italie et par la fonction que tiennent des deux côtés de la mer la religion catholique et ses institutions. Nous serons aussi conduits symétriquement à développer une réflexion sur les savoirs spécifiques qui commencent à se structurer à la même époque au croisement entre politique, géographie, droit, histoire et religion. En découle une pensée pour partie nouvelle du lien social, des horizons éthiques, du gouvernement, et des territoires et des temporalités sur et dans lesquels s’exerce le pouvoir souverain ; elle concerne entre autres la raison d’état, la réflexion sur l’évangélisation et les logiques missionnaires, les processus de confessionalisation et sécularisation, la mesure du monde, les formes de légitimité politiques et leur hiérarchisation, le paradigme impérial.
     

    Sujets de recherche envisagés  :

    • Temps et temporalités dans l’Europe méditerranéenne de la période moderne.
    • La fabrique du présent
    • Les questions de la pacification et de l’après-guerre
    • Phénomènes de confessionnalisation et de sécularisation en Espagne et Italie (XVe-XVIIe siècles)
     

    Activités prévues :

    • Un séminaire annuel.
    • Colloque « Processus et modes de sécularisation en Espagne et Italie (XVe-XVIIe-siècles) (en réseau).
    • Dans la continuité des journées d’études de 2012 (décembre) et 2013 (février et octobre) nous organiserons un colloque international « La Fabrique du Présent dans l’Europe méditerranéenne, XVe-XVIIe siècles » (en réseau).
    • Colloque « Traductions du politique et du religieux : passages et influences croisées, Espagne/Italie/France, XVe-XVIIe siècles »
    • Colloque sur la question de la pacification et de l’après-guerre « Quiete, tranquillità, pax dans la péninsule italienne (XVe-XVIIe siècles) » en collaboration avec le LABEX COMOD, l’UMR Triangle et l’Université de Venise.

     

    Huit doctorants et sept jeunes docteurs sont directement concernés par cet axe.

     

     

    Evénements scientifiques de l’axe :

     

     
     
     
    Dernière mise à jour le 25/10/2017

     

    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page