Vous êtes ici : Accueil > Axes > Axes transversaux > Politiques du genre dans les pays (...)
  • Politiques du genre dans les pays de langue romane

    • {id_article=#ENV{id_article}}
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Politiques du genre dans les pays de langue romane

     
    Les études de genre ont une longue tradition au sein du LER. Plusieurs chercheurs et notamment chercheuses y consacrent la totalité ou une partie de leurs recherches. Une équipe interne de l’ancien contrat, ERESCEC, en a fait depuis longtemps l’un de ses axes de recherches principaux et la responsable précédente d’ERESCEC, ainsi que Mercedes Yusta ont fait ou font partie des instances directrices de la Fédération de recherche sur le genre RING.
     

    L’axe de réflexion choisi est celui de l’analyse et de la conceptualisation des politiques du genre dans le monde hispanophone, comprenant « politiques » dans un sens large.

     
    Il s’agit, d’une part, de repérer la place du genre dans le domaine du politique, compris comme un espace public structuré et traversé par des rapports de force et de pouvoir entre l’État, les individus et/ou les groupes sociaux. D’autre part, les recherches s’orienteront vers le domaine des représentations et de la création.
     
    Les représentations du politique sont profondément informées par le genre : les recherches proposées essaieront de mettre en lumière ces représentations genrées, mais aussi, inversement, quelle est la politique (au sens de normativisation, consciente ou inconsciente, ou de projet d’émancipation par rapport à cette normativisation) qui préside aux représentations du genre et de la sexualité dans différents domaines artistiques ou culturels (littérature, cinéma, arts du spectacle, médias...).
    • {id_article=#ENV{id_article}}
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page